Objectif Canada ou une famille qui veut s'expatrier!

Un amoureux, un bébé loup et une maman ambitieuse... Notre petite famille à un projet qui commence à prendre forme. S'expatrier au Canada!!!

23 août 2009

THE jour J

Après avoir pesé une bonne cinquantaine de fois nos bagages, s’être délesté de la moitié de mes fringues ... On y est !!! Le volet bagage premier round est bouclé ...

Désormais il nous reste plus qu’une chose ... Dormir ... Mouais, en tout cas essayer ... Même si on le sait ... C’EST COMPLÈTEMENT IMPOSSIBLE !!! :0(

On se tourne, on se retourne, on tente en vain de détourner ces pensées qui nous obsèdent ... la recherche d’appartement, le boulot, la voiture ... Les démarches, l’adaptation à une nouvelle culture ... Rien y fait, nos cerveaux restent en ébullition ...

Et puis le dilemme ... On est des parents indignes, on laisse Bébé Loup tout seul ... ça nous déchire le coeur ... Cette nuit aucune raison ne sondait nos têtes, seules nos émotions échappées de ce satané coeur qui n’en fait qu’à sa tête nous torturaient ...

Enfin une heure correcte de réveil pointe le bout de son nez ... un passage dans la salle de bain vite regretté ... Allez on se ressaisit, on a attendu ce moment depuis tellement longtemps, 2 ans que ce projet trottait dans nos têtes ... Ce JOUR est enfin arrivé, nous sommes enfin maître de ce que l’on veut vivre ... Pouvoir choisir le lieu où on a envie de s’épanouir tous les trois ... Quelle excitation, rien ne peut nous arrêter ...

Tout le monde est là, notre famille quasi au grand complet, les cousines sont en train de distraire Noah qui fait mine de ne pas voir ce qui se trame ...

Depuis des semaines, on tente de lui expliquer ... Papa et Maman vont prendre l’avion pendant que toi tu seras en vacances avec Mamie, Tatie et les cousines ... Puis Maman viendra te chercher avec l’avion et on retrouveras Papa qui nous attendra à l’aéroport ... Mais à 2 ans et demi, difficile de comprendre ce que ce charabia implique ...

On arrive à l’aéroport ... pas un chat ... Pas étonnant on a des milliers d’année lumière d’avance ... On fait mine de ne pas entendre certains de nos proches s’impatienter ... Puis un par un nos amis arrivent ... Un goût de déjà vu pour moi ... Mais cette fois l’aventure est différente, c’est la NÔTRE ...

On discute, nos regards se croisent, des petits boules d’angoisses, de déchirements naissent et disparaissent tour à tour ... Quels chances de vous avoir, ce sentiment d’être soutenu nous porte et nous motive ... MERCI ...

DSC06054 DSC06055 DSC06053   

DSC06056 DSC06059

Puis tout va vite ... C’est l’heure ... Il faut être fort ... Pas de grand adieux ... Ça serait bien trop douloureux ... Ne pas se retourner ...Ravaler ses sanglots de l’entendre hurler ... C’est déjà si dur de laisser parents et amis ... L’abandonner LUI nous détruit ... Ne te retourne pas mon coeur, on sait pourquoi et ça vaut le coup ... Il n’est pas seul, ils lui diront qu’on l’aime et qu’on sera vite réunit ... Je t’aime mon Bébé, écoutes ton coeur ... Je suis et resterai toujours près de toi ...
Un dernier coucou accroupis derrière la vitre pour embrasser une dernière fois les filles ... et voilà, il ne reste que nous deux et sur nos épaules ce dur devoir de ne pas les décevoir ... nos parents, nos amis mais surtout nos espoirs ...

On ne vous remerciera jamais assez ... Vous restez dans nos coeurs malgré la distance que l’on vous impose ... Ça en vaut tellement la peine ...

Posté par KeePTHeSMiLe à 03:16 - 1. Stress, organisation et questionnement d'avant départ - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est tellement mignon...

    Je vous aime très fort.

    Bisous

    Posté par Ju', 23 août 2009 à 19:19
  • Bravo !

    Bravo pour votre courage à tous les deux!
    j'espère que tout se passe bien pour vous

    Posté par Frederic, 01 septembre 2009 à 20:00
  • C'est toujours un déchirement les départs, on ne s'y fait jamais, en plus quand on laisse son enfant derrière. Bon courage à vous dans cette grande aventure!
    bisous

    Posté par plume_d_argent, 10 septembre 2009 à 13:12

Poster un commentaire